Singapour












 
8 juillet 2004 - départ pour Singapour

 
Décollage à Paris : jeudi 8 juillet à 19h25
Atterrissage à Singapour : vendredi 9 juillet vers 14h05 heure locale, ce qui fait 8h05 du matin à Paris
Durée du vol (sans escale) : 12h30 

Résumé du voyage :
 
Ce 8 juillet à Paris, c'est pluie et vent ! Du coup, je pars de Paris habillée en pantalon, sweat en polaire et K-way sur le dos.

Dans l'avion, j'ai une place juste à côté d'un hublot, je suis super contente car je sais que je vais avoir une vue imprenable pendant le vol... Sauf bien sûr  s'il y a des nuages !

Peu de temps après le décollage, on nous sert à boire : je prends un jus de pomme (il y a même du champagne !) ; puis les plateaux repas : pas vraiment de choix, il ne reste plus que du boeuf avec des carottes et des petits pois ; tout ce que j'aime quoi !

Pour la vue imprenable, finalement, c'est raté car les hôtesses nous demandent de fermer le cache des hublots juste après le repas et j'apprends très vite qu'on ne pourra les rouvrir que le matin pour le petit déjeuner ! Bon, j'ai plus qu'à roupiller alors... mais dur dur de dormir dans un avion avec le bruit, le froid et surtout le manque de place... 
On est vraiment serré comme des sardines là-dedans ! Du coup, je décide de regarder des films sur l'écran incrusté dans le siège devant moi : je commence par "Deux frères" de Jean Jacques Annaud (une histoire avec des tigres) et deux autres films qui ne m'ont pas vraiment marqués (je ne me souviens même plus des titres).

En fait, ce n'est vraiment pas pratique la place près du hublot parce que si je veux me lever, je dois déranger les deux autres personnes assises à côté de moi (un Australien avec sa fille).

A part ça, y'a un truc assez cool, c'est que l'on peut suivre sur l'écran la position en temps réel de l'avion sur la carte, connaître la température extérieure (sur la photo, c'est -48°C) , l'altitude, etc. 

Après une trèèèèès longue nuit et le petit déjeuner, on atterrit enfin à l'aéroport de Changi. Température extérieure : 31°C ! Une chaleur accablante... je découvre ce qu'on appelle le climat équatorial.

Je range immédiatement mon polaire, mon K-way dans ma valise et je sors du même coup mes tongs et mon short ! Mais sachez que le polaire reste quand même bien utile au cinéma où la clim est à fond !!!
 

  autres récits de voyages à Singapour

jour suivant